Action Amazones à Buea le 11mars 2020, pour les femmes enceintes

Action Amazones à Buea le 11mars 2020, pour les femmes enceintes

     Lors de la dernière action humanitaire des Amazones Originelles à Buéa, pour la distribution de colis alimentaires, et vestimentaires aux déplacés internes du NOSO qui vivent désormais cachés dans la forêt, l’équipe des Amazones s’est retrouvée face à une situation imprévue : plusieurs jeunes filles sont venues à leur rencontre, enceintes et seules. Violées et abandonnées pour certaines, séparées de leurs conjoints (qui auraient fui d’un côté et elles de l’autre) pour d’autres. Vu leur situation de précarité et la négligence dans laquelle elles mènent leur grossesse ; par ignorance (certaines ont à peine 15ans), ou par manque de moyens. 

     Les Amazones Originelles ont dû revenir à Buéa ce mercredi 11 mars 2020, spécialement pour regarder de plus près les situations individuelles de ces jeunes femmes afin de voir avec elles quels sont leurs besoins réels et dans quelles mesures elles peuvent être dirigées vers une institution caritative, ou vers des personnes de bonne volonté en vue de la prise en charge de leur grossesse et de les aider à préparer l’accouchement qui ne saurait tarder. Les jeunes filles ont accepté librement de nous raconter leur histoire et témoigner des difficultés de leur vécu au quotidien. Une communication (point de presse) sera organisée prochainement pour interpeller toutes les âmes de bonne volonté à se mobiliser pour venir en aide à ces jeunes femmes, afin qu’elles puissent mettre au monde leur bébé en toute sécurité, et dans de bonnes conditions ; Mais aussi qu’elles puissent être soutenues après l’accouchement, dans les livraisons hebdomadaires de colis alimentaires et vestimentaires pour elles et leur bébé ;